• Le scaphandre et le papillon

     
    Le 8 décembre 1995, un accident vasculaire brutal a plongé Jean-Dominique Bauby, journaliste et père de deux enfants, dans un coma profond. Quand il en sortit, toutes ses fonctions motrices étaient détériorées. Atteint de ce que la médecine appelle le "locked-in syndrome", il ne pouvait plus bouger, parler ni même respirer sans assistance.
    Dans ce corps inerte, seul un oeil bouge. Cet oeil, devient son lien avec le monde, avec les autres, avec la vie. Il cligne une fois pour dire "oui", deux fois pour dire "non". Avec son oeil, il arrête l'attention de son visiteur sur les lettres de l'alphabet qu'on lui dicte et forme des mots, des phrases, des pages entières...
    Avec son oeil, il écrit ce livre, Le Scaphandre et le papillon, dont chaque matin pendant des semaines, il a mémorisé les phrases avant de les dicter...
     
     
    Réalisé par Julian Schnabel
    Avec Mathieu Amalric, Emmanuelle Seigner, Marie-Josée Croze
    Film américain, français.
    Genre : Drame
    Durée : 1h 52min. 
    Année de production : 2007
     

  • Commentaires

    1
    FRANCOISGD
    Vendredi 9 Mars 2012 à 23:12
    Ayant eu, moi aussi, il y a 15 ans, un AVC assez sérieux, j'avais reporté la vision de ce film à beaucoup plus tard. J'ai retrouvé beaucoup de choses par lesquelles j'étais passé, comme l'angoisse causée par l'incompréhension de la situation au début. J'ai revécu  l'indifférence des médecins et de certains membres du personnel, la gentillesse et le dévouement des autres (le plus grand nombre), la détresse de la famille. Bref, ce film retrace avec exactitude la réalité. J'ai eu beaucoup plus de chances que lui. Ce n'était pas aussi grave, seul, l'hémisphère droit avait été touché et j'ai bien récupéré d'une hémiplégie gauche qui ne m'a laissé que quelques séquelles. J'admire donc, encore plus, le courage et la volonté de cet homme qui a pu dicter un livre qui a servi pour écrire ce merveilleux film. La mise en scène très sobre, la narration subjective  du début est très réaliste. Un film VRAI  que j'ai admiré.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :